Compte-rendu de la 1ère Master Class du 21 novembre 2020 à la Chambre de Commerce

Les intervenantes:

Rokhaya_Diallo_cr‚dit_Brigitte_Sombiâ€

Rokhaya Diallo

Neha Bh. StylizedU.jpg

Neha Bhandari

processed(4).jpeg

Marie Dasylva

5ccc0f73268100.02691683April2019_Omozua0

Omozua Isiramen

Après l’entrée des intervenantes sur la chanson « I’m every woman » de Whitney Houston, Zineb Zeghloul, trésorière de Lëtz Rise up, souhaite la bienvenue aux participantes et présente les réalisations et champs d’action de Lëtz Rise up depuis sa création.

Zineb souligne l’importance de cet événement pour l’association, qui juge primordial d’apporter son soutien aux femmes entrepreneuses quelle que soit leur origine ethnique.

 

Discours de Madame la ministre de la Famille, de l'Intégration, et à la Grande-Région

 

Madame La Ministre salue le public et insiste sur le fait que, malgré son agenda rempli, elle a jugé important d’être présente à la première édition de cet événement. Madame la Ministre félicite Lëtz Rise up de ses réalisations depuis sa création. Elle évoque son passé entrepreneurial qui lui est cher et les statistiques sur l’entreprenariat au Luxembourg, qui sont favorables aux immigrés. Toutefois, l’écart hommes-femmes dans l’entreprenariat demeure flagrant. Madame la Ministre juge important de préparer les femmes à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale et encore des ateliers tels que ceux du Projet Peanut, qui sont de bons canaux de communication et sensibilisation. Madame La Ministre interpelle Mme Dasylva sur le message imprimé sur son t-shirt — Diversity is the new bullshit. Mme Dasylva lui explique que le slogan aborde la problématique des entreprises qui respectent la loi sur la charte de diversité mais pas l’esprit de celle-ci, elle insiste sur l’importance des lois mais aussi de l’esprit de ces dernières, tout en soulignant la nécessité d’un engagement concret de la part des entreprises et pouvoirs publics pour promouvoir la diversité au travail.

 

Discours de Madame Hallerstrom la modératrice

Mme Hallerstrom salue le public et exprime son excitation, elle motive le public en essayant de nommer les nationalités présentes

et le public est assez réactif. Après avoir rappelé les règles sanitaires, la modératrice introduit la première intervenante,

Discours des intervenantes

 

Mme Diallo, à travers plusieurs citations, personnelles et préférées,explique la manière avec laquelle elle a pu bâtir sa confiance en elle

tout en célébrant son identité qu’elle juge « atypique ». La modératrice remercie Madame Diallo et introduit la deuxième intervenante.

Mme Bhandari s’appuie sur son histoire familiale pour expliquer son succès d’aujourd’hui. Les figures féminines de sa famille (mère, tante et grand-mère) ont joué un rôle prévalent à son développement personnel et sa détermination. Mme Bhandari rappelle l’importance d’avoir un entourage motivant et de ne pas négliger le bouche à oreille dans l’entreprenariat qui est essentiel à toutes les étapes du développement des affaires. La modératrice remercie Mme Bhandari et annonce la pause de 10 minutes.

 

La modératrice annonce la fin de la pause. Elle fait répéter au public un petit texte sur l’acceptation de soi, puis introduit la troisième intervenante.

Mme Dasylva met le public à l’aise en rigolant sur son moment de panique face à sa batterie de téléphone faible. Elle demande aux participantes une minute de silence pour un moment où elles se sont senties dévalorisées. En faisant usage de figures métaphoriques et appel à ses expériences professionnelles antérieures, elle illustre son propos sur l’affirmation de soi. A travers le mot « Abracadabra », Mme Dasylva expose son idée de la destruction créatrice, destruction de ce qui nous retient et réaffirmation de soi. Elle finit sa présentation sur une note humoristique en conseillant aux participantes de laisser place à leur alter-ego - un homme blanc - lorsqu’elles ressentent un manque de confiance en elles. La modératrice remercie Mme Dasylva et introduit la dernière intervenante.

A travers des conseils stratégiques et en expliquant les outils de laneuroscience, Madame Omozua Isiramen sensibilise les participantes sur l’importance de prendre soin de son cerveau et d’être en symbiose avec ses émotions pour pouvoir s’accomplir dans son business. La modératrice remercie Mme Izaramen et annonce le début de la session de Questions-Réponses tout en rappelant les mesures

sanitaires.

À l’issue de l’échange entre le public et les intervenantes, la modératrice remercie le public et lance un message d’encouragement aux participantes. Mme Vanessa Perez remet aux intervenantes un cadeau de remerciement. Mme Zeghloul annonce la fin de la conférence en remerciant Madame la Ministre, les intervenantes, et les partenaires du Projet Peanut. Elle liste les différents groupes de travail de l’association et appelle aux dons et participations.

Mme Zeghloul clôture en demandant aux participantes de remplir le formulaire à la sortie de la salle.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon