A1.png

Décolonisons le Luxembourg ! Lëtzebuerg Dékoloniséieren !
Decolonize Luxembourg !

NOUS DEMANDONS

Lëtz Rise Up et Richtung22 unissent leurs forces dans une campagne comprenant des visites guidées à travers l’histoire occultée du pays.

Le collectif artistique menait des recherches sur le passé colonial du Luxembourg depuis plusieurs mois, mais c'est la rencontre avec Lëtz Rise Up qui va concrétiser un projet sous la forme d’une visite guidée à  travers la ville de Luxembourg.


Longtemps occultée, l’histoire coloniale du Luxembourg reste encore peu connue du grand public. Pourtant, si le Grand-Duché n’a pas été un Empire colonial en tant que tel, l’État et les travailleurs luxembourgeois ont néanmoins pris une part active à  la colonisation, notamment au Congo belge. L’influence luxembourgeoise s’étendait d’ailleurs au-delà de ce seul pays d’Afrique centrale.

 

Plusieurs décennies après la fin annoncée de la colonisation, les stigmates de cette partie de l’histoire sont encore visibles dans l’espace public, notamment dans la capitale. Au cours d’une heure environ de visite, nos guides vont lever le voile sur des vestiges de la période coloniale de prime abord invisibles aux yeux des passants.

Avec cette campagne, nous avons deux objectifs

  • Sensibiliser et informer le public

Avec les visites guidées qui se dérouleront en Français, Luxembourgeois ou Anglais, nous souhaitons informer le public sur l’existence du passé colonial occulté du Luxembourg.   travers des arrêts sur des points de la ville rappelant ce passé, nous souhaitons apporter des connaissances historiques aux participant.es.

  • Que le Luxembourg s’engage vers des réparations

Très peu d’actions ont  été  engagées pour réparer la souffrance engendrée par les activités coloniales du Luxembourg   travers le monde.

Les stations de la visite guidée


A) Les racines coloniales du racisme
A1) Villa Louvigny: les zoos humains
A2) Charly's Gare: le chemin de fer au Congo
A3) Congr. Ste Elisabeth: les missionnaires luxembourgeois.e.s dans le monde
A4) Mus e JP Pescatore: le luxe acquis par l’esclavage
A5) Parc Edouard Andr : la botanique et l’exotisme
A6) Bd Prince Henri: l’histoire coloniale hollandaise
A7) Ambassade du Cap-Vert: collaboration et racisme


B) L’économie coloniale et la richesse
B1) Bd Royal: notre place financière néocoloniale
B2) Grand-Rue: le chocolat et autres denrées coloniales
B3) Heintz Van Landewyck: le tabac colonial
B4) Mos-Fon: les Panama Papers et le néocolonialisme
B5) Théâtre des capucins: Les capucins et la Louisiane
B6) Nespresso: le café et sa prétendue “découverte”
par un Luxembourgeois
B7) Cercle cit : la visite haut-placée   l’Expo coloniale
B8) Boutique du Tiers Monde: équitable ou erronée?
B9) Bijouterie Schroeder: des diamants pour la couronne
B10) Les sculptures de la dite “Pharmacie des Maures“
B11) Le libraire JP Kuborn et son industrie du coton


C) Le colonialisme, le pouvoir et les institutions
C1) Guillaume II: les guerres coloniales des Pays Bas
C2) Ath n e: les Luxembourgeois dans les guerres coloniales
C3) Cathédrale: de puissants catholiques au Br sil et au Congo
C4) La statue de la Grande-Duchesse Charlotte: la Seconde
Guerre Mondiale, la monarchie et le Congo
C5) Dresdener Bank et le soutient au régime d’Apartheid
C6) Chambre des d put s: conception des responsables
politiques du colonialisme
C7) Chambre des d put s 2: le d put  Maurice Pescatore
C8) Mus e national: la science et le colonialisme
C9) Maison de l’Europe: une Union Européenne colonialiste
C10) BGL: le contrôle du Congo par les Banques belges

Carte.png
A2.png

1.

Des excuses officielles et publiques du gouvernement, de l’Église et de la monarchie luxembourgeoise pour les crimes commis pendant la colonisation

2.

Le retrait ou la contextualisation des monuments et des noms de rues qui glorifient l’époque coloniale

3.

L’action active de l’État auprès des autorités communales pour que celles-ci mènent une politique de décolonisation

4.

La promotion des connaissances   l’égard de la culture, de l’histoire et du patrimoine des personnes
d’ascendance africaine, notamment en encourageant la pleine intégration dans les programmes  scolaires de leur histoire vraie et de leur contribution

5.

De veiller   ce que les manuels scolaires et autres supports p dagogiques relatent exactement les
faits historiques se rapportant au colonialisme et   l’esclavage. Ces faits historiques incluent le r le
des pays qui ont  t  responsables du colonialisme ou en ont tir  profit, comme cela a  t  le cas pour
le Luxembourg   travers sa participation   la colonisation belge.

6.

L’interdiction ou la contextualisation de la représentation raciste de personnes afrodescendantes,
dans les domaines des médias, de l’ éducation, la culture et dans l’espace public, comme par exemple
dans le Jangheli, le Schwaarze Mann, le Houseker ou la s rie Capitani, en particulier lorsqu’il s’agit
de subventions publiques

7.

Une meilleure représentation des minorités raciales dans le milieu de la presse,   tous les niveaux de responsabilité, ainsi que la formation des journalistes dans le domaine de la justice raciale

8.

La création et la subvention d’un département de recherche sur le th me de l’implication
luxembourgeoise dans la colonisation d’autres peuples   l’Université du Luxembourg

9.

L’arrêt de la coop ration, du soutien et des subventions aux organisations, aux entreprises qui exploitent de la terre, des matières premières et des personnes dans les régions étrangères aux dépends des populations locales et des écosystèmes

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon